Home » Destination » Bologne

Bologne

Pas de doute, Bologne reste une destination à part entière ! Avec son charme à l’ancienne, son architecture atypique, son calme, son histoire et sa gastronomie, Bologne est une ville idéale pour un petit séjour “à l’Italienne”.

A SAVOIR
Avec ses plus de 50 kilomètres d’arcades, ses vingtaines de tours et son architecture romane, Bologne vous surprendra ! Petite en taille, authentique et paisible, son point fort se trouve aussi dans son attraction encore “peu” touristique: vous ne trouverez par exemple, aucun vendeur de cartes postales en centre ville (ou alors c’est qu’ils sont vraiment bien cachés!). L’accueil des locaux y est donc très agréable, l’ambiance, étonnement calme.
Je ne peux donc que vous recommander de visiter cette ville le temps d’un long week-end. Culture, nature, sport, shopping, gastronomie… tous ces aspects sont au rendez-vous. Bologne reste une ville pleine de charme et de surprises !
Possédant la plus vieille université du monde, construite en 1088, Bologne est évidemment une ville très étudiante, qui seraient plus de 100 000, soit un peu plus d’un quart de la population totale. Ambiance garantie !

Quelques chiffres
386000 habitants
Province d’Emilie-Romagne
Altitude: 54m
20 minutes de Bus (ligne BLQ) entre le centre ville et l’aéroport (6€ le ticket)

A DECOUVRIR


Le sanctuaire de la Madonne de San Luca (gratuit)
Le sanctuaire de la Madonne de San Luca est une basilique perchée au sommet du mont Guardia, surplombant avec prestance la ville de Bologne. Elle a été construite en 1723 et est encore en parfaite état aujourd’hui. Si l’essentiel de la basique n’est pas accessible au public, l’église principale est visitable. Elle hébergerait un portrait de la vierge Marie peinte par l’évangéliste Luc. Mais ce qui rend sa visite encore plus incroyable, c’est le chemin qui y mène. Une arcade longue de 3,5 kilomètres a été construite depuis le centre ville, jusqu’au sommet de la colline. Aucune excuse pour vous y rendre s’il pleut ou que le soleil est au zénith, vous serrez protégé du début à la fin. 3,5km de marche pour un dénivelé d’environ 300m, 660 marches d’escalier, amplement suffisant pour mêler promenade culturelle et sportive. D’ailleurs de nombreux joggeurs utilise ce chemin. Seul petit regret à noter une fois arriver en haut, il n’est malheureusement pas possible de profiter de la vue sur Bologne.

La grande tour Asinelli (Piazza di Porta Ravegnana) – entrée 3€
On ne peut les louper à Bologne. Elles sont nombreuses et font parti de l’architecture atypique de cette ville. Symboles de pouvoir et de richesse, ces tours construites entre le XII et le XIIIème siècle ont aussi été utilisées à des fins militaires. Aujourd’hui, moins d’une vingtaine de tours sont encore debout.
L’une d’entre elle se visite jusqu’à son sommet, la plus haute, la tour Asinelli qui culmine à 97,2m. Il s’agit de l’attraction originale de Bologne, qui en plus de vous brûler quelques calories (il n’y a pas d’ascenseur), vous offrira une vue incroyable à 360° en plein de centre de la vieille ville. La montée est donc sportive (498 marches!), l’escalier qui longe les parois intérieurs, est en bois et très étroit. Malgré plusieurs paliers que l’on traverse, l’ascension est vertigineuse, et la descente encore bien plus impressionnante car on ne peut éviter de voir le vide. Attention donc aux personnes ayant la peur du vide, qui pourraient vivre la descente comme une désagréable expérience.

Teatro Anatomico (Piazza Galvani, 1)- entrée 3€
Un lieu chargé d’histoire car c’est ici qu’étaient réalisées les premières autopsies en public. Construit en 1649, il est l’un des rares théâtre à avoir survécu à la seconde guerre mondiale. Il a toutefois été rénové en 2006. Profitez-en aussi pour visiter la bibliothèque communale de l’Archiginnasio qui se situe au même étage.

DSCF1102BOLOGNE ET ALENTOURS
Si vous avez la possibilité de louer une voiture pour vous éloigner de la ville (A l’aéroport ou à la gare), profitez-en pour visiter l’arrière pays et la chaîne de montagne des Apennins. A une heure de route de la ville, vous pourrez profiter du lac de Brasimone et de sa réserve naturelle toute proche.De nombreux sentiers de randonnées partent du lac pour rejoindre la forêt et les sommets alentours.  Quelques kilomètres plus loin, le lac de Suviana vous offrira la possibilité de vous baigner, toujours agréable si vous. N’oubliez pas de faire des arrêts dans les petits villages alentours: ceux de Bargi et la Piana, mais aussi le plus traditionnel Castel di casio.

Pour des randonnées plus montagnardes, on prolongera la route pour se rendre vers Pian del Falco, et tenter l’ascension du Monte Cimone pour un panorama 360° !

 

OU MANGER A BOLOGNE
Comme toute ville italienne qui se respecte, ce n’est pas à Bologne que vous mourrez de faim. Nombreuses sont les pizzeria, les restaurants traditionnels, les gelaterias qui jonchent les rues, à un prix tout à fait abordables.
Perdez-vous dans les ruelles étroites du centre ville, et laissez-vous surprendre par ces petits établissements aux devantures, il est vrai, pas souvent accueillantes.
Si vraiment vous avez la flemme, je vous recommande 2 établissements situés proche du centre ville.

Restaurant “Bolpetta” (Via Santo Stefano, 6)
Un lieu bien connu à Bologne, où l’on peut déguster la spécialité locale, les “Bolpetta”, boules de viande déclinées sous toute forme de plats. Un cadre sympathique situé tout proche du centre ville.

Restaurant “Osteria al 15” (Via Mirasole, 13)
Un restaurant traditionnel italien, au charme tout à fait atypique ! On y déguste évidemment de nombreuses spécialités italiennes. Un joli coup de coeur.
IMG_20150820_140527

Pour voir la galerie photo complète, cliquez ici !

Centrer
Circulation
A vélo
Transports
Google MapsItinéraires

Mise à jour septembre 2015.